Publié le - 1221 aff. -

Cigarette et grossesse

De plus en plus de femmes se mettent à fumer. Pourtant, la longévité s’allonge de 15 ans si on arrête de fumer avant la cinquantaine. Pour une femme qui fume, les cycles hormonaux sont nettement plus irréguliers, et les règles font plus mal. Des troubles de la fécondité sont également observables. Outre cela, les risques de cancer tels que le cancer des poumons, mais également celui du col de l’utérus et du sein sont effectifs. Dans le cas où une femme prend la pilule et fume dans la même période, le risque d’obstruction des vaisseaux sanguins devient plus important.

 

 

Les femmes enceintes et le tabac

Grossesse et tabac ne font pas du tout bon ménage. Même si fumer semble être une pratique anodine, et cela car les impacts ne sont pas visibles dans l’immédiat, les conséquences du tabagisme sur une grossesse peuvent être d’une grande envergure. Une femme enceinte ne doit pas oublier que quoi qu’elle fasse entrer dans son corps, cela ne fera pas que l’affecter elle, cela affectera aussi le bébé à naitre. Fumer est ainsi nocif à la fois pour son propre bien-être à elle et pour son enfant à venir. C’est pour cela qu’il est déconseillé à celle-ci de fumer, sous risque de voir grimper en flèche les probabilités de grossesses extra utérines, d’avortements spontanés, de fausse couche ou de d’accouchement prématuré, notamment chez celles qui arrivent à consommer jusqu’à un paquet par jour de cigarettes par jour, ou plus.

Quels impacts sur le fœtus ?

Il existe plusieurs alternatives pour se défaire du tabac. La thalassothérapie, dont on peut faire l’apprentissage via ecole-thalasso.com, est une de ces alternatives. En premier lieu, la nicotine est directement absorbée par le fœtus via le placenta. Il faut savoir que la nicotine est l’une des substances toxiques les plus létales qui existent, et qu’un contact cutané avec une grande quantité de nicotine peut même tuer un adulte. Même si la quantité ingérée indirectement par le fœtus n’est pas très importante, elle n’est toutefois pas sans effet, nuisant pour beaucoup au bien-être de celui-ci. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer une diminution du poids à la naissance, qui est rarement en dessous de 200 grammes, mais également de sa taille et de son tour de tête.

Les publications similaires de "Grossesse et bébés"

  1. 3 Avril 2019Pourquoi il ne faut pas fumer quand on est enceinte135 aff.
  2. 12 Oct. 2011La pollution augmente le risque d’accouchement prématuré991 aff.